Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jenny Rakotomamonjy / Jenny

Jenny Rakotomamonjy / Jenny

Elle a reprit le tome 5 Origines sur Razzia afin qu'il voit (enfin) le jour, (re)découvrons qui elle est à travers différentes biographies ! Elle est notamment connue pour La Rose Écarlate - Missions de Patricia Lyfoung, amie de Patrick Sobral (le monde est petit oui)...

Série :

Les biographies de cet article se ressemblent beaucoup mais sont toutes diférentes à des moments différents, nous vous souhaitons une bonne lecture !

Biographies :

Les biographies de cet article se ressemblent beaucoup mais sont toutes diférentes à des moments différents, nous vous souhaitons une bonne lecture !

JENNY est née le 27 février 1979 à Tananarive, à Madagascar. Elle réside dans l'Eure-et-Loire. À 3 ans, elle part pour la banlieue parisienne. Après son bac, elle suit les cours d’art du centre Saint- Charles à Paris, puis intègre l’école des Gobelins pour y suivre une formation dans l’animation. Son diplôme en poche, Jenny réalise son premier court-métrage d’animation, Le Papillon, qui remporte le prix Canal J du jury junior au festival d’Annecy en 2002. Peu après, elle rejoint les studios Marathon pour y faire du character-design sur la série Martin Mystère et du storyboard sur Totally Spies. En janvier 2005, Jenny réalise le premier shôjo manga français : Pink Diary (Delcourt). En 2009, elle dessine la série franco-belge Mathilde avec Alexis Coridun, avant de revenir au manga en 2012 avec Sara et les contes perdus. Depuis 2016, Jenny signe une nouvelle série pour adolescents chez Delcourt intitulée Comme un garçon.

Éditions Delcourt

Jenny est née le 27 février 1979 à Tananarive (Antananarivo), à Madagascar. À l'âge de 3 ans, elle quitte l'île avec ses parents pour la banlieue parisienne. Après un Bac Littéraire, elle suit les cours d'Arts Plastiques du Centre Saint Charles (Paris 15e). Puis, elle intègre l'École des Gobelins pour y suivre une formation de deux ans dans le cinéma d’animation. Son diplôme en poche, Jenny coréalise avec Antoine Antin, son premier court-métrage d'animation, Le Papillon. Produit par les studios Bibo Films, ce court-métrage remporte le prix Canal J du jury Junior au festival d'Annecy 2002. Peu après, elle rejoint les studios de Marathon Animation pour y faire du character-design sur la série Martin Mystère, puis du story-board sur Totally Spies.

C'est en janvier 2005 que Jenny réalise enfin sa première bande dessinée : Pink Diary. Par ailleurs, Jenny fait partie des membres fondateurs du studio Chibimag (www.chibimag.com). Elle y réalise des fanzines de bande dessinée aux côtés d’autres dessinateurs, et participe à de nombreuses conventions. En septembre 2004, elle tient pour la première fois un stand à l'harajuku du festival BD Delcourt de Bercy Village. Elle y fait la connaissance de Thierry Joor, directeur littéraire des Éditions Delcourt. Elle lui présente son projet, Pink Diary, un ouvrage dont elle rêvait depuis 10 ans, et signe très rapidement la création de la première série de manga shojo français.
Baignée par la culture asiatique dont est empreinte sa génération, Jenny s'exprime tout naturellement dans le style manga. Parmi ses auteurs de référence, on citera Tsukasa Hôjo (City Hunter, Angel Heart), Kosuke Fujishima (Ah ! My Goddess), Aï Yazawa (Nana, Gokinjo, une vie de quartier, Paradise Kiss), le studio Clamp (Tokyo Babylon, X, Chobits), Miwa Ueda (Peach Girl), et bien d'autres.

Wikipédia

Jenny, de son vrai nom Jenny Rakotomamonjy, est une dessinatrice et scénariste française de bandes dessinées.

A l'âge de 3 ans, elle quitte la Madagascar avec ses parents pour la banlieue parisienne. Après un Bac littéraire, elle suit les cours d'Arts Plastiques et Sciences de l'Art du Centre Saint Charles (Paris XVè). Puis, elle intègre l'Ecole des Gobelins pour y suivre une formation de 2 ans dans le cinéma d'animation.

Son diplôme en poche, Jenny réalise son 1er court-métrage d'animation, "Le Papillon", en collaboration avec Antoine Antin. Produit par les studios Bibo Films, ce court-métrage remporte le prix Canal J du jury Junior au festival d'Annecy 2002.
Peu après, elle rejoint les studios de Marathon Animation pour y faire du character-design sur la série Martin Mystère (actuellement diffusé sur M6) puis du story-board sur Totally Spies (diffusé sur TF1).

En septembre 2004, elle tient pour la première fois un stand à l'harajuku du festival BD Delcourt de Bercy Village. Elle y fait la connaissance de Thierry Joor, directeur littéraire des Éditions Delcourt. Elle lui présente son projet, Pink Diary, un ouvrage dont elle rêvait depuis 10 ans, et signe très rapidement la création de la première série de manga shojo français.

Jenny fait partie des membres fondateurs de l'association Chibimag (auteurs amateurs de BD).

Pink Diary finie depuis 2008, Jenny commence sa nouvelle série: "Mathilde", dont 5 tomes sont déjà sortis. En 2011, Jenny démarre une nouvelle série "Sara et les Contes perdus", dans le même format que Pink Diary.

Actuellement, Jenny travaille sur un spin-off de la série La Rose écarlate de sa consœur et meilleure amie Patricia Lyfoung, intitulé La Rose Écarlate - Missions et dont 3 tomes sont sortis ainsi que sur un projet personnel dont elle a dévoilé quelques story-boards sur sa page Facebook.

Babelio

Jenny est née le 27 février 1979 à Tananarive, à Madagascar.
A l'âge de 3 ans, elle quitte l'île avec ses parents pour la banlieue parisienne. Après un Bac Littéraire, elle suit les cours d'Arts Plastiques et Sciences de l'Art du Centre Saint Charles (Paris XVème). Puis, elle intègre l'Ecole des Gobelins pour y suivre une formation de deux ans dans le cinéma d'animation.
Son diplôme en poche, Jenny réalise son premier court-métrage d'animation, Le Papillon, en collaboration avec Antoine Antin. Produit par les studios Bibo Films, ce court-métrage remporte le prix Canal J du jury Junior au festival d'Annecy 2002. Peu après, elle rejoint les studios de Marathon Animation pour y faire du character-design sur la série Martin Mystère, puis du story-board sur Totally Spies.

C'est en janvier 2005 que Jenny réalise enfin sa première bande dessinée : Pink Diary.
Par ailleurs, Jenny fait partie des membres fondateurs de l'association Chibimag (association d'auteurs amateurs de bande dessinée, www.chibimag.com). Elle y réalise des fanzines de bande dessinée aux côtés d'autres dessinateurs, et participe à de nombreuses conventions telles que Japan Expo ou l'Epita.
En septembre 2004, elle tient pour la première fois un stand à l'harajuku du festival BD Delcourt de Bercy Village. Elle y fait la connaissance de Thierry Joor, directeur littéraire des Editions Delcourt. Elle lui présente son projet, The Pink Diary, un ouvrage dont elle rêvait depuis 10 ans, et signe très rapidement la création de la première série de manga français.
Baignée par la culture asiatique dont est empreinte sa génération, Jenny s'exprime tout naturellement dans le style manga.

Suite au succès de Pink Diary la jeune femme enchaine avec cette fois-ci une bande dessinée au format classique : Mathilde sera publiée entre septembre 2009 et Octobre 2011 et fera 5 tomes...
Tandis que s’achèvent les aventures de Mathilde, Jenny prépare une toute nouvelle série. Il s’agit de Sara et les contes perdus, un manga à la française, dans la lignée de Pink Diary qui est lancé en mars 2012 toujours aux éditions Delcourt.

Parmi ses auteurs de référence, on citera Tsukasa Hôjo (City Hunter, Angel Heart), Kosuke Fujishima (Ah ! My Goddess), Aï Yazawa (Nana, Gokinjo, une vie de quartier, Paradise Kiss), le studio Clamp (Tokyo Babylon, X, Chobits), Miwa Ueda (Peach Girl), et bien d'autres. Aujourd'hui Jenny dessine plus de 15 planches par semaine et prépare déjà , parallèlement à The Pink Diary, une série manga de "magical girls" qu'elle a conçu à l'âge de 14 ans (!). (Delcourt)

Manga News

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article